• O'Canibonheur

Idées reçues sur le chien n°3

Découvrez les idées reçues sur les chiens en termes de comportement et d'éducation. Dans cet article, notre éducateur canin comportementaliste développe les croyances collectives ancrées depuis des générations concernant les chiens.

A vous de jouer, vrai ou faux ?



Quand mon chien renifle des odeurs en promenade, il ne m’écoute plus car il est têtu : FAUX !

Un chien qui sent une odeur en promenade réalise ce comportement car c’est un besoin fondamental du chien : la dépense olfactive. Pour réaliser l’analyse de cette odeur, le cerveau du chien est entièrement concentré sur le fait de la traiter et non de traiter les demandes extérieures. Il n’est donc pas têtu, il ne peut tout simplement pas répondre à votre demande car une grande partie de ses capacités cognitives est focalisée sur l’odeur et ne peut pas analyser ce qu’il y a autour.


L’arthrose peut affecter les jeunes chiens : VRAI ! 40 % des chiens souffrirait d’arthrose et certains facteurs vont accentuer le risque que votre chien ait de l’arthrose : le surpoids, les chiens de grand gabarit et les chiens vieillissants. En revanche, tous les chiens de toutes races et de tout âge peuvent être concernés. L’arthrose est une maladie, elle n’est pas une fatalité du chien vieillissant donc attention à bien respecter le développement physique du chiot car l’arthrose engendre une dégénérescence progressive de l’articulation qui s’aggrave avec le temps et qui provoque des problèmes de mobilité, et qui altère par conséquence la qualité de vie de votre animal.


Les jeux de balle ne sont pas des jeux dangereux pour le chien : FAUX ! Au niveau mental, les jeux de balle excessifs et non contrôlés entraînent une endurance du chien face à l’hyper excitation, il ne sait plus gérer ses émotions et ancre à long terme des comportements d’excitation. Pour certaines races, les balles développent même des tocs (malinois, dobermann ou border collie par exemple). De plus, l’impact sur son squelette peut être important car le chien accélère, freine d’un coup, prend des virages serrés, glisse sur le sol etc. À force de répétition, cela crée des problèmes tendineux et articulaires. Jouer à la balle oui, mais de manière contrôlée et pas tous les jours.


Mon labrador est glouton car les chiens de cette race sont connus pour être gourmands. VRAI ! Cela n’est pas une légende urbaine, un labrador aura toujours une tendance gourmande en raison de sa génétique. En Angleterre, des chercheurs ont étudiés leur génétique et ils ont découvert que les labradors avaient une « défaillance » du gène de satiété. Par conséquent, cette mutation génétique les empêche de se sentir rassasiés et ils ont toujours faim. Faute à l’Homme ! Les chiens d’assistance ont été sélectionnés pour travailler avec l’humain, être dociles et être facilement éduqués grâce à la nourriture ; les éleveurs ont probablement sans le savoir au départ, favorisés la reproduction d’individus porteurs de cette mutation pour créer des lignées de travail gourmandes.


Retrouvez nos précédents articles sur les idées reçues :


- Idées reçues sur le chien n°2

- Idées reçues sur le chien n°1 Si vous rencontrez des problèmes de comportement ou d’éducation avec votre chien, n’hésitez pas à nous contacter :


👉 Notre site internet : www.ocanibonheur.fr.

📞 Notre éducateur canin comportementaliste est joignable au 0660525484.

👉 Vous pouvez suivre toute notre actualité sur nos réseaux sociaux : Facebook & Instagram . 🚗 Secteur : Conflans Sainte Honorine & ses environs (vous pouvez contacter notre éducateur afin de connaître sa zone d’intervention).


À bientôt chez O’Canibonheur 🐕


53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout