top of page
  • Photo du rédacteurO'Canibonheur

Idées reçues sur le chien n°4

Découvrez les idées reçues sur les chiens en termes de comportement et d'éducation. Dans cet article, notre éducateur canin comportementaliste développe les croyances collectives et les théories communes autour du meilleur ami de l'Homme.

À vous de jouer, vrai ou faux ?



Je ne dois pas sortir mon tout jeune chiot que je viens d’adopter pour le protéger des maladies qu’il pourrait attraper en promenade/en contact congénères : FAUX ! Cette théorie met en danger le développement cognitif et émotionnel du chiot. La construction émotionnelle du jeune chien et l’adaptation future à tout type de situations et d’environnements se réalisent à ce moment-là. Si j’attends plusieurs semaines ou plusieurs mois avant de sortir mon chiot, alors il développera des problèmes de comportements et cela impactera sa façon d’être à l’âge adulte.


Le chien doit être lavé un minimum dans sa vie  : VRAI ! L’épiderme du chien supporte mal les lavages répétés avec du savon car ils fragilisent sa peau et par conséquence son poil. De plus, comme pour les humains, les shampoings pour chien sont composés de perturbateurs endocriniens mauvais pour la santé et qui fragilisent le système immunitaire. Le meilleur lavage du chien est le brossage très régulier, selon si votre chien a un poil long ou court, la fréquence varie (exception, les chiens sujets aux allergies et qui ont besoin de shampoings spécifiques pour leur santé nécessitent des lavages fréquents). Les nettoyages avec du savon doivent donc rester le plus rare possible, des rinçages à l’eau et un brossage quotidien suffisent.


Si je donne de la nourriture humaine, en tant que friandises, mon chien volera/quémandera ma nourriture à table/dans la cuisine : FAUX ! Si le chien vole de la nourriture à table ou dans la cuisine, ce sera contextuel car il en a déjà obtenu, en volant, ou lorsque son maître était à table ou lorsqu’il préparait à manger par exemple. En revanche, si le maître différencie le contexte du repas (gamelle journalière) avec la notion de mérite lors des exercices d’éducation (à titre d’exemple, le chien est récompensé pour ses efforts avec du poulet), alors le chien ne vole pas ni ne réclame du poulet à la maison.


Je mets en application des exercices éducatifs en comprenant pourquoi je les réalise, le comportement qui est influencé, ainsi que le conditionnement ou le déconditionnement réalisé : VRAI. En tant que maitre, il est essentiel de comprendre et de réfléchir à pourquoi nous demandons quelque chose à notre chien : quel comportement est mis en place, quel comportement est modifié et l’influence sur l’état émotionnel du chien. Sans cela, des exercices éducatifs peuvent être répétés sans avoir de réel impact sur les progrès du chien en raison du fait qu’ils sont appliqués au mauvais moment, dans un mauvais contexte, sans le consentement du chien voire ils renforcent une émotion non voulue.


Retrouvez nos précédents articles sur les idées reçues :

Si vous rencontrez des problèmes de comportement ou d’éducation avec votre chien, n’hésitez pas à nous contacter :


👉 Notre site internet : www.ocanibonheur.fr.

📞 Notre éducateur canin comportementaliste est joignable au 0660525484.

👉 Vous pouvez suivre toute notre actualité sur nos réseaux sociaux : Facebook & Instagram.


🚗 Secteur : Conflans Sainte Honorine & ses environs (vous pouvez contacter notre éducateur afin de connaître sa zone d’intervention).


À bientôt chez O’Canibonheur 🐕


178 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page