• O'Canibonheur

Confinement : hyper attachement et hyper stimulation

En raison du confinement que nous vivons, vous êtes certainement davantage avec votre chien à la maison. C’est une bonne chose pour votre chien qui est moins seul et qui profite de vous. En revanche, il faut veiller à ne pas être trop présent et ne pas trop solliciter votre chien, autrement il sera difficile pour lui de reprendre un rythme de solitude normal après le confinement. L’éducateur canin comportementaliste de O’Canibonheur vous explique donc comment éviter de créer de l’hyper attachement durant cette période confinée et comment limiter l’hyper stimulation.


On entend par hyper attachement : un stress ou une anxiété liée à l’absence du maitre et par hyper stimulation : une offre d’activités et de stimulations trop importante de la part du maitre.


Voici nos recommandations pour limiter ces deux effets :


Tout d’abord, gardez les habitudes de promenades que vous avez au quotidien. L’idée est de ne pas créer une cassure d’activité lorsque le confinement sera terminé. Par exemple, si vous faites habituellement 30 minutes de promenade le matin plus 30 minutes le soir, continuez votre rythme d’une heure par jour mais évitez d’en faire plus. Si vous augmentez la dépense physique habituelle de votre chien durant le confinement, il aura une forme d’accoutumance et vous devrez alors rester sur le même rythme de promenade post-confinement. Point positif, le confinement peut être une bonne occasion de découvrir de nouveaux chemins et nouveaux lieux dans votre quartier ; ce qui sera d’autant plus enrichissant intellectuellement et olfactivement pour votre chien.


Que vous soyez seul(e) ou plusieurs à la maison avec votre chien, laissez-le seul plusieurs heures par jour si possible, votre présence constante à ses côtés peut créer de l’hyper attachement et votre chien a besoin de se ressourcer et de rester seul. Vous pouvez le laisser dans une autre pièce ou dans le jardin par exemple. De plus, ne donnez pas plus d’attention (caresses, jeux, occupations) que d’ordinaire afin de protéger votre chien d’un stress lié à votre absence au déconfinement.


L’objectif du maitre durant le confinement est d’occuper son chien, ce qui est une bonne chose car, comme au quotidien, votre chien a besoin de stimulations intellectuelles. Ces occupations peuvent êtes multiples : séances de jeux, séances d’éducation, objets à mâcher, objets à lécher etc. Ce sont d’excellents moyens pour occuper votre chien confiné avec vous. Mais attention à ne pas trop en abuser pour ne pas créer de l’hyper stimulation qui pourrait encore une fois créer une rupture post-confinement. En effet, occuper son chien c’est bien, mais pas trop ! Vous pouvez enrichir son environnement d’objets rigolos et savoureux mais il ne faut pas en abuser. A l’inverse, si vous ne sortez plus comme avant et que vous « isolez » votre chien des éléments extérieurs (hypo stimulation), votre chien sera davantage sensible dehors lors du déconfinement.


En tant que maitre, vous devez tout de même vous assurez que les besoins de votre chien soient comblés au quotidien bien que nos déplacements soient limités : promenade, jeux, éducation, mastication etc. Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter notre éducateur canin comportementaliste afin qu’il vous apporte tous les conseils nécessaires au bon déroulement du confinement avec votre chien grâce au bilan comportemental à distance (en visio ou par téléphone).


Pour suivre l'ensemble de nos conseils gratuits, vous pouvez vous abonner à notre :


- Facebook

- Instagram

- Blog


A bientôt chez O'Canibonheur !