• O'Canibonheur

La dépense physique chez le chien

C’est un besoin fondamental du chien qui doit être comblé tous les jours à la hauteur des besoins de l’individu et de sa race (certaines races auront une dépense physique plus importante que d’autres).



  1. La promenade :


Le chien a besoin d’une dépense physique journalière afin de faire fonctionner sa motricité de manière naturelle, entretenir son tonus musculaire et ses capacités physiques (cardio) qui sont fondamentaux pour avoir un chien bien dans ses pattes.


Les durées de promenade dépendent des besoins de la race et des activités quotidiennement organisées pour le dépenser physiquement : 1 heure de promenade est donc un minimum pour tous les types de chien (même les plus petits chiens ont besoin de prendre l’air et d’aller explorer leur environnement extérieur : aucun chien n’est fait pour attendre son maitre des heures à la maison sans sortir). En revanche, on notera que certaines races sont dans le top mondial de la dépense physique donc ce sont des chiens avec des besoins sportifs/physiques extrêmement élevés : le border collie, le berger australien, le husky, le berger allemand, le malinois, le samoyède, le malamute, le beagle, l’épagneul etc…


On remarque que ce sont des races prévues pour réaliser des tâches spécifiques = chiens de travail. Ainsi, pour être certain d’avoir un chien comblé physiquement, il faut s’assurer de pouvoir combler ces grosses dépenses physiques tous les jours,  autrement le chien développera des problèmes de comportement en raison du manque d’activités : comportements compensatoires/exutoires (tocs, destructions, réactivité, aboiements excessifs, hyper excitation, hyper sensibilité, problèmes de solitude, problème de concentration etc). Pour ces races-là, le maitre doit pouvoir se libérer plusieurs heures par jour ou faire appel à un dogsitter pour combler la dépense physique de son chien et éviter les problèmes de comportements évoqués : ces chiens ont du mal à s’accommoder d’une vie domestique/familiale lambda avec peu de promenade car ils sont sélectionnés pour être au travail toute la journée donc à nous en tant que maitre de faire le nécessaire pour les rendre heureux ! Attention, cas rare, vous tomberez peut-être sur le pantouflard de la race !!!


Pour augmenter les dépenses physiques et éviter les problèmes articulaires ou musculaires, le chien doit être un maximum libéré et éviter la marche en laisse tous les jours : le rappel (la liberté) ou les longes (semi-liberté) sont donc essentiels.


2. Le jeu :


La dépense physique passe aussi par le jeu (en plus de la promenade) : le jeu avec les maîtres et les rencontres avec les autres chiens. Il est important de jouer régulièrement avec son chien afin de renforcer la relation avec le maître mais aussi pour le dépenser physiquement : on privilégie les jeux de tiraillements & de cordes : quelques minutes par jour.


Les rencontres avec des congénères sont fondamentales pour le bien-être de votre chien, pour que le chien profite entièrement de sa promenade, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité des rencontres avec les autres chiens.


3. Les activités sportives :


Pour les races évoquées précédemment aux besoins physiques élevés, les sports canin participent à combler ces besoins importants en travaillant le cardio et le tonus musculaire du chien : agility, hooper, canicross, flyball, canirandonnée, ring, sauvetage etc.

Ces disciplines sont à adapter selon le physique de votre chien et biensur selon votre envie pour partager ensemble de beaux moments de complicité !


4. Les environnements de promenade :


Pour diversifier les dépenses physiques et ainsi faire travailler l’ensemble du corps du chien, il est important de varier les lieux de promenade et les terrains proposés : dénivelés, chemins de terre, chemins de sable, boue, zones étendues ou zones restreintes… Ces terrains variés permettent de faire travailler tous les muscles du chien (qui se gaine) et ainsi développent les muscles profonds : les promenades sur terrain plat et toujours en linéaire ne favoriseront pas le renforcement de l’ensemble des muscles du corps.


La dépense physique c’est la santé ! Comme pour l’humain, un chien bien dépensé (ni trop, ni pas assez !) vieillira mieux car vous limiterez les problèmes cardiovasculaires, les problèmes physiques, les blessures, les problèmes neurologiques, la sénilité, la dépression etc. Marcher avec son chien, permet aussi à l'humain de réaliser une dépense physique et de renforcer la relation avec son chien grâce aux interactions positives partagées durant la promenade.


Notre prochain article sera dédié à la dépense intellectuelle : encore un pilier fondamental du bien-être du chien !


Pour contacter notre éducateur canin comportementaliste :


📞 0660525484

📱 Via Instagram & Facebook

📧 ocanibonheur@gmail.com

💻 Site internet : www.ocanibonheur.fr

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout